Jean Rouppert

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nouvelles

jeudi, 17 juin, 2021

Jean Rouppert retrouve le Musée des Beaux-arts de Lyon

La trajectoire artistique de Jean Rouppert est marquée par une activité riche, qualitativement et quantitativement. Son esprit ouvert lui permet d’expérimenter des techniques variées et plus particulièrement le dessin à la plume et encre de Chine, la gouache, ainsi la sculpture sur bois en taille directe. Après son engagement comme dessinateur dans les Établissements Gallé à Nancy de 1913 à 1924, il quitte la Lorraine pour Lyon. Il retrouve son ami peintre Henri Prost, qu’il a connu dans le contexte de la Grande Guerre à l’hôpital militaire à Breteuil en 1917. Prost l’introduit dans le milieu artistique lyonnais. Après un an d’engagement comme dessinateur chez le soyeux Dubuis à Lyon, Jean Rouppert, en tant qu’artiste indépendant ouvre son propre atelier. C’est en 1925 qu’il présente au Salon d’automne une série d’aquarelles sur le thème de la corrida. Il continuera à présenter des gouaches et surtout des paysages jusqu’en 1934.


A250Corrida.JPG Corrida, 1925

A127SurLacLeman.JPG
Sur la lac de Genève, 1934

Puis se concentrant davantage sur la sculpture, il participera chaque année aux Salons de la Société lyonnaise des Beaux-arts de 1936 à 1947. Il se fait distinguer, avec mention honorable en 1936 avec « Paysanne », puis obtient une 3e médaille en 1938 avec « Vielle femme ».

Paysanne1936.jpg Paysanne, 1936

R524LaVieilleFemme1938.jpg
Vieille femme, 1938

Ayant installé son atelier à Saint-Alban-les-Eaux sur la Côte roannaise en 1932, il expose, en parallèle ses œuvres au Salon des Amis des arts à Roanne jusqu’en 1958. Si Jean Rouppert a travaillé avec des galeristes, et plus particulièrement avec la Galerie d’art Honegger à Lyon, il n’a pas fait de même avec les musées. Sa famille reprenant les Archives et le Fonds d’œuvres Jean Rouppert en 2006, s’investit dans la mise en valeur de ses œuvres en diversifiant le type d’interlocuteur. Ainsi, le Musée des Beaux-arts de Lyon a accepté un don de 12 études de fleurs, produites pour les Établissements Gallé. Deux études peuvent être mises en lien avec deux vases exposés au Musée. Cette acceptation de don fait retourner Jean Rouppert dans ce prestigieux musée que celui des Beaux-arts de Lyon. C’est aussi un signe de reconnaissance marquant de l’artiste.


J125JoliboisEtudeGalle.JPG
Jolibois, étude pour Gallé, 1921.

Le Romantisme dans l'œuvre de Jean Rouppert

La revue Histoire et patrimoine de Roanne et sa région, No 27, pp. 21-40 a édité l'article de Ronald Müller A partir des remparts de Saint-Haon-le-Châtel - le Romantisme dans l'œuvre de Jean Rouppert.

CoverNo27.jpg

Parmi les aspects du Romantisme sont abordés avec de riches illustrations les thèmes des Bourg et des châteaux-ruines, le style troubadour, le romantisme noir, ainsi un texte de Jean Rouppert Amour mystique écrit en 1912.

T147St-HaonRemparts.JPG
Saint-Haon-le-Châtel, Les remparts, 1946, plume, lavis d'encre noire et sépia, 77x54 cm.

A241MoineCharlieu.JPG

Moine au cloître des Cordeliers de Charlieu, 1932, plume, lavis noir, reh. blanc, 47x34 cm.

S501MesChateauxEnEspagneVII.jpg

Mes châteaux en Espagne, 1970, aquarelle, crayon, reh. blanc, 35.5x22 cm.

Cette revue de l'A2MR, dirigé par Bernard Grosbellet et mise en page par Bruno Rosel est disponible tous les mercredi de 16 h à 18h, 1, Place Maréchal de Lattre de Tassigny à Roanne.

mercredi, 24 mars, 2021

Les signatures "Gallé" et Jean Rouppert, dessinateur principal entre 1920 et 1924

La signature « Gallé » sur un vase lui confère immédiatement un gage de qualité. Ce nom fait partie du domaine de la décoration artistique d’intérieur et de l’histoire de l’art tout court. Livres, albums, catalogues parlent surtout d’Émile Gallé, botaniste, artiste mais aussi entrepreneur.
Depuis quelques années il est aussi question des dessinateurs de chez Gallé. Le professeur Samuel Provost de Nancy favorise fortement la recherche dans ce domaine. Ses articles viennent enrichir la mise en valeur de ces dessinateurs, dont les plus en vue sont Louis Hestaux, Paul Nicolas, Auguste Herbst et Jean Rouppert. Plus particulièrement il a élaboré une typologie des différentes signatures « Gallé », incluant les périodes et les dessinateurs pour chaque type. On retrouve les données dans un article récent The Gallé signatures on glass after 1904 : a tentative chronology, part II, 1920-1936, publié sur Internet sous Newsletter on Art Nouveau Craftwok & Industry, No 5, 2 January 2021. Voici le tableau récapitulatif.
SignaturesGalle-jpeg.jpg
Ainsi Jean Rouppert figure au type Mk V, daté « c.1920-1924 » face à la signature « Gallé » avec la caractéristique du G, dont le bas de la jambe vient vers la gauche et sa terminaison en retour vers la droite. Cela peut être mis en lien avec le J de la signature personnelle de Jean Rouppert, dont la terminaison du bas revient aussi vers la droite. En exemple étude de fleurs de Jean Rouppert ci-après, avec la signature en bas à droite.

J102CapucineEtudeGalle.JPG
J102CapucineEtudeGalleSign.JPG


lundi, 1 février, 2021

Fascination / Répulsion : l'Animal

Le Musée d'Allard de Montbrison monte depuis plusieurs années des expositions qui ont comme objet l'animal dans sa conception large. Soulignons la hardiesse de maintenir le mode d'exposition thématique. A ceci le Fonds d’œuvres Jean Rouppert devient une ressource intéressante. Les dessins, gouaches ou sculptures en bois de cet artiste éclectique s'y prêtent avantageusement, comme par exemple Hibou, sculpture de facture Art déco ou la gouache Les Chauves-souris.

Hibou.jpg

Chauves-souris.jpg

Les dates de l'exposition : 18 septembre 2020 - 21 février 2021.
Avec prolongation jusqu'au 25 avril 2021.

samedi, 27 juin, 2020

Jean Rouppert à Drouot

Dans son catalogue Les arts décoratifs de l'Orient à l'Occident, la maison de Ventes aux Enchères ROSSINI, présente 10 œuvres de Jean Rouppert. La vente aura lieu le mercredi 8 juillet 2020 à 14 h à la Salle des Ventes Rossini / 7, rue Rossini, Paris 9e.
Parmi les œuvres
- un panneau mural en bois peint de 150 x 233 cm, Danseuses nues sur fond de végétation,,

- une aquarelle, plume, encre noire, crayon, 37x56 cm, Diclytra spectabilis, étude de fleurs pour les Etablissements Gallé à Nancy, 1919-24.

- un bas relief en bois sculpté, H. : 58.5 cm, Salomé, c. 1942.

- un pied de lampe ovoïde à trois têtes d'éléphants en plomb en application, H. : 30 cm.

A153Nymphes.jpg

J123DiclytraEtudePourGalle.JPG

R792Salome.JPG

R832LampeTetesElephant.JPG

dimanche, 19 janvier, 2020

Jean Rouppert entre dans La Contemporaine

La Contemporaine est aujourd’hui une institution de référence en histoire contemporaine. Elle est composée du Musée des mondes contemporains à Paris, actuellement aux Invalides, qui conserve 30 000 peintures et dessins, 18 000 gravures et une centaine de sculptures et un Centre de recherche avec bibliothèque et archives situé sur le campus de l’Université de Paris Nanterre (avec notamment 40 000 titres de périodiques, 150 000 microformes, 800 000 volumes de monographies, 5 000 documents audiovisuels). La Contemporaine réunira en 2021 Musée et Centre de recherche dans un nouvel équipement à l’entrée du campus universitaire de Paris Nanterre.

La Contemporaine a récemment acquis un lot important de dessins de Jean Rouppert qui ont comme objet une critique de la guerre. Ces dessins au crayon, à la plume et encre de Chine, parfois aquarellés, ont été produits pendant la Grande Guerre, mais aussi juste après ou plus tard après la seconde guerre mondiale et ayant provoqué une réminiscence puissante. Qu’ils soient de facture humoristique ou souvent satirique, l’auteur a accompagné ses dessins d’une pensée écrite.

La famille de l’artiste a aussi fait une donation d’une part, d’objets sculptés par Jean Rouppert aux Hauts de Meuse, à Verdun ou en Champagne et d’autre part, de 1900 lettres, représentant plus de 6000 pages manuscrites, écrites par Jean et Madeleine Rouppert entre 1914 et 1919. Cet ensemble de dessins et de lettres, outre le fait de conserver les traces d’un Poilu artiste, pourra alimenter des recherches, par exemple sur le lien entre le vécu en situation de guerre et sa représentation écrite et picturale ou encore sur les retombées psychologiques à court ou long terme de cette guerre et, leur influence sur la trajectoire de vie d’un artiste.

Site de La Contemporaine : http://www.lacontemporaine.fr/


E505.jpg

Aux Armées - Somme - 10 avril 1917


A369LeGrandCapitaine.JPG
Juste après la guerre en 1922
Le grand capitaine : on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs
Le grand juge : mais, était-il opportun de faire une omelette ?".



"G295.JPG
En réminiscence, 1949
"Tel qu'en lui-même la mort le révèle"
Cocasse ! On dirait qu'il se paie ma tête ! ... Ça vaudrait huit jours, avec le motif : A profité de son état pour prendre une attitude non conformiste désobligeante pour son supérieur et préjudiciable à la discipline".



Militarisme prussien, caricature, 1914

R128SoldatPrussien.JPG


Lettre de Jean Rouppert du 17 avril 1915
]19150417-1Decouragement.jpg


19150417-2.jpg


lundi, 8 juillet, 2019

Exposition marquante !

L'exposition L'artiste insolite Jean Rouppert 1887-1979 a connu un grand succès auprès d'un public large. 900 visiteurs ont apprécié dessins à la plume, aquarelles, gouaches, gravures et sculptures sur bois. Quelques moments et œuvres :

_1030696.JPG

_1030729.JPG

_1030765.JPG

_1030795.JPG

lundi, 13 mai, 2019

Exposition au Musée d'Allard à Montbrison

A travers l'exposition A.R.B.R.E.S. (Art, Racines, Branches, Résistant, Ecologie, Séculaire), le Musée d'Allard à Montbrison présente des œuvres signifiant les liens entre l'être humain et les arbres. Thème non étranger pour Jean Rouppert, vous pourrez découvrir une sculpture bois en ronde-bosse et des dessins de cet artiste fort apprécié dans le Forez et dans le Roannais.


R528FemmeDeboutMainsSeinG.JPG
T324GroupeArbres.JPG
Exposition du 18 mai au 17 novembre 2019.

mercredi, 27 mars, 2019

Jean Rouppert entre au Musée de l'Ecole de Nancy

Avec l'acquisition de 300 dessins de la Collection Jean Rouppert, comportant des œuvres de Jean Rouppert et d'autres dessinateurs des Etablissements Gallé à Nancy, le Musée de l'Ecole de Nancy contribue fortement à la reconnaissance de Jean Rouppert comme un artiste des arts décoratifs. Il fût d'abord décorateur en 1913 et puis dessinateur dans ces établissements à partir de 1919 et jusqu'en automne 1924. Pendant cette période il est amené à faire de nombreuses propositions pour la décoration de vases, lampes, meubles et autres objets d'art. Il s'est concentré sur le dessin de fleurs, d'arbustes, d'arbres, d'insectes, d'oiseaux, de poissons, mais aussi de motifs japonisants comme le dragon ou, de paysages composés comme la cathédrale de Strasbourg avec des cigognes la survolant.
Cet engagement chez Gallé est une expérience capitale dans la trajectoire artistique de Jean Rouppert.
Cette reconnaissance de Jean Rouppert est aussi partagée par des chercheurs comme Samuel Provost, qui dans plusieurs articles, dont Les Établissements Gallé dans les années vingt : déclin et essaimage dans la Revue de l'art, No 199, pp. 47-54. situe cet artiste dans la lignée d'autres dessinateurs de chez Gallé comme Louis Hestaux, Paul Nicolas ou Auguste Herbst. Marie-Hélène Belling a choisi le dessinateur Jean Rouppert comme objet de recherche pour son mémoire de master 2 De 1919 à 1924, Jean Rouppert, un dessinateur au sein des Etablissements Gallé
Espérons que cet investissement à propos des dessinateurs des Etablissements Gallé préfigure une exposition les concernant !

J161VigneGrappeEtudeGalle.JPG
Jean Rouppert. Vigne avec grappe rouge, Etude pour Gallé, 1920-22

J406ProjetVaseOriental.JPG
Jean Rouppert. Vase oriental, Projet pour Gallé, 1919-24

J409BourgeonsMarronnierProjetGalle.JPG
Jean Rouppert. Coupes Magnolias, Projet pour Gallé, 1919-24.

jeudi, 3 mai, 2018

Collection : L'artiste insolite Jean Rouppert (1887-1979) 

Madame, Monsieur,

Voici les volumes

No 5 – Jean Rouppert – L'art animalier
No 6 – Jean Rouppert – Caricatures

qui closent la série, suite à

No 1 - Jean Rouppert – Plages biographiques
No 2 - Jean Rouppert – Pensée illustrée sur la guerre
No 3 - Jean Rouppert – Les arts décoratifs
No 4 - Jean Rouppert – Paysages

La collection, publiée à compte d'auteur, est le résultat d’un investissement de dix années d’appropriation et de mise en valeur de cette œuvre riche et diverse. L’auteur, Ronald Müller, sociologue est le biographe de Jean Rouppert. Avec son épouse, Brigitte Müller, petite nièce de l’artiste, ils œuvrent à la reconnaissance de Jean Rouppert. Chaque catalogue thématique présente sur 50 pages, des textes de l'auteur, des textes et lettres de Jean Rouppert, des photos de ses œuvres en couleur, un format 21x21 cm, avec une couverture d'un beau pelliculage et un dos carré collé renforcé. La conception graphique est de Stéphane Archambault, photographe et éditeur. Avec nos meilleures salutations Ronald et Brigitte Muller

Renaison : Librairie Ballansat – Dédicace, samedi 5 mai 2018, 10 h – 12 h.

Site : http:www.jeanrouppert.info

Bulletin de commande

_ ex. No 1 - Jean Rouppert – Plages biographiques

_ ex. No 2 - Jean Rouppert – Pensée illustrée sur la guerre

_ ex. No 3 – Jean Rouppert – Les arts décoratifs

_ ex. No 4. - Jean Rouppert – Paysages

_ ex. No 5 – Jean Rouppert – L'art animalier

_ ex. No 6 – Jean Rouppert - Caricatures

Prix 1 catalogue : 18 € , port 3 € 50 = 21 € 50
2 catalogues : 36 €, port 5 € = 41 €
3 catalogues 54 €, port 5 € = 59 €
4 catalogues 68 €, port 6 € 50 = 74 € 50
5 catalogues 85 €, port 6 € 50 = 91 € 50
6 catalogues 96 €, port 6 € 50 = 102 € 50

Mon adresse : Nom :

Adresse :

Téléphone ou adresse e-mail :

Merci d'envoyer ce bulletin de commande à : Ronald Muller 227, Chemin du Désert 42370 Saint-Alban-les-Eaux

04 77 65 80 27 ronaldromuller@yahoo.fr

accompagné d'un chèque à l'ordre de Ronald Muller.

3-Bison.jpg

6-SortirForet.jpg

samedi, 24 mars, 2018

La place de Jean Rouppert dans les Établissements Gallé à Nancy

Lire la suite...

jeudi, 1 février, 2018

Jean Rouppert - Un dessinateur chez Gallé (1913-1924)

Arts nouveaux – magazine de l'art nouveau de septembre 2017 publie le résultat d'un travail de recherche de Marie-Hélène Belling, Jean Rouppert – Un dessinateur chez Gallé (1913-1924). L'article dévoile la trajectoire de Jean Rouppert dans les Établissements Gallé à Nancy et fait ressortir son apport à une production émaillée inédite chez Gallé après la guerre de 14-18. Les dessins à thématique animalière et japonisant représentent le dragon, les cigognes ou l'aigle.

Le magazine est édité par l'Association des amis du Musée de l’École de Nancy :

artsnouveauxNo33.jpg

vendredi, 9 juin, 2017

Catalogue Christie's New York

Surprise, surprise... Venu de chez Christie's New York, le catalogue de vente du 7 juin 2017 The Joel Schur Collection of important works by Gallé présente des lampes Gallé des années 1920, certaines accompagnées de dessins de Jean Rouppert. Introduit par un article The Etablissements Gallé during the 1920s du Prof. Samuel Provost, de l'Université de Lorraine, Nancy, le catalogue est aussi enrichi de 5 études de fleurs de Jean Rouppert, en lien avec les lampes mises en vente aux enchères, ainsi un dessin à la plume et encre noire Cristaux d'Art Gallé de 1920. Ainsi, le Fonds d’œuvres Jean Rouppert contribue à une meilleure connaissance des œuvres provenant des Établissements Gallé.

LampeRhododendron.jpgRhododendron.jpg