Jean Rouppert

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Grande Guerre

dimanche, 19 janvier, 2020

Jean Rouppert entre dans La Contemporaine

La Contemporaine est aujourd’hui une institution de référence en histoire contemporaine. Elle est composée du Musée des mondes contemporains à Paris, actuellement aux Invalides, qui conserve 30 000 peintures et dessins, 18 000 gravures et une centaine de sculptures et un Centre de recherche avec bibliothèque et archives situé sur le campus de l’Université de Paris Nanterre (avec notamment 40 000 titres de périodiques, 150 000 microformes, 800 000 volumes de monographies, 5 000 documents audiovisuels). La Contemporaine réunira en 2021 Musée et Centre de recherche dans un nouvel équipement à l’entrée du campus universitaire de Paris Nanterre.

La Contemporaine a récemment acquis un lot important de dessins de Jean Rouppert qui ont comme objet une critique de la guerre. Ces dessins au crayon, à la plume et encre de Chine, parfois aquarellés, ont été produits pendant la Grande Guerre, mais aussi juste après ou plus tard après la seconde guerre mondiale et ayant provoqué une réminiscence puissante. Qu’ils soient de facture humoristique ou souvent satirique, l’auteur a accompagné ses dessins d’une pensée écrite.

La famille de l’artiste a aussi fait une donation d’une part, d’objets sculptés par Jean Rouppert aux Hauts de Meuse, à Verdun ou en Champagne et d’autre part, de 1900 lettres, représentant plus de 6000 pages manuscrites, écrites par Jean et Madeleine Rouppert entre 1914 et 1919. Cet ensemble de dessins et de lettres, outre le fait de conserver les traces d’un Poilu artiste, pourra alimenter des recherches, par exemple sur le lien entre le vécu en situation de guerre et sa représentation écrite et picturale ou encore sur les retombées psychologiques à court ou long terme de cette guerre et, leur influence sur la trajectoire de vie d’un artiste.

Site de La Contemporaine : http://www.lacontemporaine.fr/


E505.jpg

Aux Armées - Somme - 10 avril 1917


A369LeGrandCapitaine.JPG
Juste après la guerre en 1922
Le grand capitaine : on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs
Le grand juge : mais, était-il opportun de faire une omelette ?".



"G295.JPG
En réminiscence, 1949
"Tel qu'en lui-même la mort le révèle"
Cocasse ! On dirait qu'il se paie ma tête ! ... Ça vaudrait huit jours, avec le motif : A profité de son état pour prendre une attitude non conformiste désobligeante pour son supérieur et préjudiciable à la discipline".



Militarisme prussien, caricature, 1914

R128SoldatPrussien.JPG


Lettre de Jean Rouppert du 17 avril 1915
]19150417-1Decouragement.jpg


19150417-2.jpg


dimanche, 21 octobre, 2018

Armistice 2018

Lire la suite...

vendredi, 18 septembre, 2015

La Guerre

Jean Rouppert, après s’être engagé dans l’armée coloniale entre 1906 et 1910 a fait la guerre dans l'artillerie de 1914 à 1918 de bout en bout sur différents fronts et notamment en Lorraine, sur les Hauts de Meuse, à Verdun, dans la Somme.
Pendant la guerre, dans les tranchées, au cantonnement, blessé ou malade à l’hôpital, il fait des croquis, des dessins, des aquarelles, des statuettes en bois, des objets décoratifs en laiton et cuivre. Il reprendra certaines esquisses et ajoutera de nouveaux dessins entre 1919 et 1924, qu'il rassemblera dans quatre albums contenant 250 dessins ; satiriques qui dénoncent l’horreur et l’inutilité de la guerre. Les dessins de l'album La Hache et le Calumet ont été acquis en 2015 par le Musée Déchelette à Roanne.
La seconde guerre mondiale, pour laquelle, trop âgé, il n’a pas été mobilisé, fait émerger ses angoisses, son refus de la tuerie organisée et l’amène à réaliser de nombreux dessins satiriques, dont la plupart font référence à la Grande Guerre. Il nous lègue une pièce saisissante nommée La France en 1944.
Les nombreux dessins de guerre de Jean Rouppert témoignent de l'importance qu'il accorde à exprimer son vécu de la Grande Guerre, son regard et la signification donnés à cette réalité d'horreur. Il utilise souvent l'expression satirique ou symbolique pour représenter la guerre. De plus, les dessins, dont la plupart sont datés au jour près, sont produits à des périodes différentes.

Disons d'emblée, qu'en constatant et en dénonçant les affres de la guerre, Jean Rouppert a un regard sans concession. La souffrance, la mort et la fragilité de la paix sont ses préoccupations récurrentes. Sa posture morale et intellectuelle est indéniablement pacifiste et critique.
Par ailleurs, pendant les hostilités de 1914-18, Jean Rouppert et son épouse sont fidèles à leur pacte de s'écrire tous les jours. Près de 2000 lettres ou cartes postales témoignent de cette période terrible que fût cette Grande Guerre. Quelques rares lettres sont illustrées par des caricatures.

Jean Rouppert a aussi une activité de façonner des objets décoratifs et de sculpter des statuettes. Son fonds d'oeuvres comporte notamment un obus en laiton retroussé, décoré d'une libellule et d'une branche de cormier, une statuette d'une femme au manchon, tous deux de facture Art nouveau, des figurines de bois ou de craie, caricatures d'un soldat prussien, de Wilhelm II, Pierre de Serbie, Franz-Joseph, des coffrets en bois ou en laiton, un service à thé en cuivre et laiton.

samedi, 21 février, 2015

Billet historique 2015

Des œuvres de Jean Rouppert au Musée Déchelette à Roanne

Le Musée des Beaux-arts & Archéologie Joseph Déchelette à Roanne a acquis l'album de dessins La Hache et le Calumet de Jean Rouppert comprenant 182 dessins de la Grande Guerre. Ces dessins à la plume et encre noire d'une grande force, rehaussés d'une légende, reflètent le regard d'un dessinateur et soldat dans l'artillerie de la Grande Guerre pendant 5 ans. Ci-après Son Bâton de Maréchal.

En même temps le Musée a acquis 5 gouaches représentatives de la diversité d'expression de Jean Rouppert. Ci-après La Loire à Roanne

A cette occasion, la famille de l'artiste a fait un don d'une trentaine d'études de fleurs et de projets pour vases, lampes ou marqueterie, destinés aux Établissements Gallé à Nancy entre 1919 et 1924, issus des Archives Jean Rouppert. Ci-après Projet service verrerie.

H125SonBatonMarechal.JPG

A135LoireARoanne.JPG

J409BourgeonsMarronnierProjetGalle.JPG

mardi, 14 janvier, 2014

Billet historique 2008

L'année 2008 est marquée par la participation importante à plusieurs expositions dans le département de la Loire.

Jean Rouppert – 1 artiste – 4 musées

Études naturalistes – Musée d'Allard, Montbrison

Visages et expressions – Musée des Civilisations, St-Just-St-Rambert

Regards sur la Grande Guerre – Musée d'histoire du 20e siècle, Estivareilles

Scènes paysannes – Écomusée des monts du Forez, Usson-en-Forez

20e Salon des Ys, Saint-Alban-les-Eaux, organisé par les Amis de Saint-Alban-les-Eaux.

Jean Rouppert, Salle d'exposition, Charlieu, organisé par l'Amicale laïque de Charlieu et d'Eric Ballandras, galerie La Bartavel, Charlieu.


Forez 2008

Billet historique 2007

La mise en valeur de l’œuvre de Jean Rouppert se concrétise à travers des expositions personnelles ou collectives, des publications et la participation à des colloques. C'est à partir de 2006 que les descendants de la famille Rouppert ont décidé d'investir dans ce projet. Déjà en 2007, des actions de type différent sont entreprises.

La sortie du livre Jean Rouppert, un dessinateur dans la tourmente de la Grande Guerre de Ronald Müller, chez l'Harmattan, reprend l'échange de lettres entre Jean et Madeleine Rouppert son épouse, pendant la Grande Guerre. L'auteur développe aussi le concept de générativité, explicitant la manière de recevoir des savoirs et des savoirs faire du passé en générant à partir d'eux de nouvelles dynamiques contextualisées.

Plus tard dans l'année, les Amis de Saint-Alban-les-Eaux (42) organisent une exposition Jean Rouppert – Edmond Cointet – Deux œuvres – une amitié au Château de Beaulieu à Riorges (42).

Puis, nous présentons avec succès des dessins et des sculptures à la vente aux enchères à l'Hôtel Drouot , Paris.

Pour le 11 novembre, l'Association laïque des Amis des monuments pacifistes de Saint-Martin-d'Estréaux (42) monte une exposition Maudite soit la guerre. Et ses auteurs avec des dessins de guerre de Jean Rouppert.


JR Couverture Livre