Mesdames, Messieurs, CherEs AmiEs,

J’aimerais remercier - M. le Maire Jean-Luc Chervin et Mme Véronique Mouiller, adjointe à l’action culturelle, d’avoir choisi Jean Rouppert pour l’exposition événement 2019 dans le cadre des rétrospectives proposées au château de Beaulieu tous les deux ans. - Mme Laure Sessin, responsable du Service Culturel d’avoir coordonné avec maestria le projet et M Reda Benjilali, d’avoir contribué avec beaucoup de tact et compétence au montage de l’exposition. Par cette exposition, Riorges contribue effectivement à la reconnaissance de l’artiste Jean Rouppert.

Un petit pas historique.

Après de longues années sous silence, c’est dans les années 1990 que les Amis de Saint-Alban ont remis à jour le talent de cet artiste aux multiples visages. J’en salue ici les piliers Henri Ramay, Jean-Pierre Berland, Bruno Feugère qui ont déjà organisé une exposition ici au Château en 2007. J’aimerais remercier Mme Nathalie Pierron, directrice du Musée Déchelette pour le prêt d’un tableau nommé La Loire à Roanne, ainsi Annie et Albane Mély pour le prêt d’une sculpture d’Edmond Cointet, qui a été un grand ami de Jean Rouppert.

Pour ma part, cela fait maintenant 12 ans que je m’investis dans l’œuvre de Jean Rouppert. Cette exposition est l’aboutissement d’un travail d’étude, d’inventaire, de démarches auprès de musées et de galeristes. La scénographie est construite en lien avec le contenu de 6 catalogues thématiques, parus récemment, et que vous pouvez vous procurer ici. Donc, 6 catalogues, 6 thèmes, 6 salles d’exposition. Dans la salle présente vous trouverai toute la richesse de la création de Jean Rouppert dans les arts décoratifs. Sont présents notamment des projets pour vases, lampes proposés par Jean Rouppert en tant que dessinateur des Établissements Émile Gallé à Nancy.

J419GalleVaseSerpentine.jpg]

La salle suivante regroupe des paysages, où l’on remarque des influences différentes comme le romantisme avec des châteaux en ruine, des nocturnes dont des paysages de la région.

16-A208VillageBleu.JPG

La troisième salle montre l’intérêt de Jean Rouppert pour ses semblables abordés sous l’angle de la caricature, des visages, des têtes d’expression et des scènes sociales.

R531LouisWeldenHawkins.JPG]

Et ce n’est pas fini, il y a le deuxième étage. D’abord vous allez être entouré par des animaux, d’ici et d’ailleurs, dessinés ou sculptés, de nombreux relèvent de l’art déco.

R615Rhinoceros.jpg

Dans la deuxième salle on retrouve l’historique de Jean Rouppert et son atelier, avec ses trois lieux principaux - que sont Nancy, donc il est Lorrain d’origine, - Lyon, où il opère le passage d’employé à l’artiste indépendant avec son propre atelier ; il expose chaque année au Salon des Beaux-arts de Lyon - et puis Saint-Alban-les-Eaux, d’où sortent de son atelier la majorité des sculptures en bois en taille directe, à partir de 1934.

S176St-Alban-LeParc.jpg

Pour clore la ronde, la troisième salle abrite ses dessins de guerre avec son regard critique, et des objets sculptés, faits pendant la guerre, puis en réminiscence, dans les années 40 et 50.

H360AuPape.JPG

Je vous souhaite une bonne visite et encore un grand merci de votre présence. Si l’exposition vous plaît, parlez en autour de vous. Ronald Müller